librelist archives

« back to archive

Re: Projet

Re: Projet

From:
Philippe Garenc
Date:
2013-12-22 @ 14:46
Bonjour *Captain* Richard,

Je lis et comprend ton désarroi. Je voudrais toutefois te rassurer en
écrivant que quand vous aurez pu avancer dans le deuxième phase du projet
(j'essaie) *Wifi*Therm (çàd que le contrôle et le pilotage du four seront
effectifs avec le prototype), alors le projet pourra entamer une nouvelle
vie.
Nous avons beaucoup mis dans l'aventure et 2014 sera plus clément à
l'expérimentation. De ton côté, as-tu pu implanter un système chez des
céramistes ou même au Neuch-Lab ?
Que penses-tu de finaliser notre inscription à la Maker Faire de Barcelone
(2/8 juillet) avec ce projet afin aussi de pouvoir bénéficier de la
concomitance avec la FAB10 ?

Je répond directement sur la liste du Fablab, voir qui est branché.

Bonnes fêtes au palais !

:)

(Merci pour cette belle année de collab')


*philippe *garenc.com <http://www.garenc.com>


Le 22 décembre 2013 12:49, Richard Timsit <richard.timsit@gmail.com> a
écrit :

> Bonjour les amis...
> Pas si simple d'avancer dans un projet n'est-ce pas ?
> Quand on pense à la vitesse à laquelle nous avons démarré et où nous en
> sommes aujourd'hui, il y aurait de quoi nous désoler.
> Pourtant, je reste optimiste sur l'importance des projets pour un FabLab !
> Je pense que les FabLabs ne pourront trouver leur identité qu'autour de
> projets phares. Pour les réussir collectivement, il faudra mettre en place
> les bons outils.
> Cybertherm me paraissait pourtant en être un bon candidat avec ses
> multiples facettes...
> J'en ai eu encore la preuve vendredi soir avec la visite d'un scientifique
> de l'équipe Grätzel venu examiner le résultat d'une cuisson. Il était
> fasciné par le projet et toutes ses applications possibles dans un labo,
> l'affichage de la température au poignet par exemple... J'avais d'ailleurs
> inauguré le carnet d'atelier sur un TiddlyWiki pour l'occasion.
> *
> Je n'ai pas encore reçu l'Arduino Yun, ce sera mon prochain job.
> Je ne sais pas si  Franck a essayé la version BBB.
> Je ne sais pas si David a avancé sur la conception d'une enveloppe.
> Je sais seulement que Philippe voudrait que l'on change le nom du projet.
>
> Je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année.
> Bien amicalement.
> Richard.
>
>

Re: [cerfav.glassfablab] Re: Projet

From:
Richard Timsit
Date:
2013-12-22 @ 16:03
Le 22.12.2013 15:46, Philippe Garenc a écrit :
> Bonjour /Captain/ Richard,
>
Bon, puisque tu as diffusé ce message sur la liste j'y réponds.
D'abord pas de Captain dans un projet de FabLab, même s'il y a un Cap, 
et le fabuleux défi de cette plateforme est bien là !
> Je lis et comprend ton désarroi. Je voudrais toutefois te rassurer en 
> écrivant que quand vous aurez pu avancer dans le deuxième phase du 
> projet (j'essaie) /Wifi/Therm (çàd que le contrôle et le pilotage du 
> four seront effectifs avec le prototype), alors le projet pourra 
> entamer une nouvelle vie.
NetTherm peut-être, pour ne pas nous lier de trop prés à un protocole... 
pour être honnête, (au NET) cette deuxième phase du projet me préoccupe 
beaucoup, car elle sera extrêmement délicate à déployer. Le problème 
n'est pas du tout technique, le contrôle de température avec Arduino 
fait la preuve de sa performance un peu partout et le projet OSPID se 
porte à merveille depuis longtemps. La question est, qu'autant il est 
trivial d'ajouter une sonde supplémentaire ou de se brancher en 
parallèle sur la sonde d'un four du commerce pour disposer de la courbe 
de cuisson en temps réel, autant il est délicat de remplacer l'automate 
de contrôle existant pour des questions d'homologation et de sécurité. 
Moralité la phase 1 du projet est hyper utile et hyper facile à déployer 
tandis que la phase 2 sera plus délicate. Elle sera exaltante, car les 
enjeux en terme d'ergonomie et de partage des connaissances  entre 
artistes,artisans  et scientifiques sont immenses ! On imagine ce que 
sera un Cerfav dépôt(repository)  des courbes de cuisson mises à 
disposition sous un format standard... On imagine les échanges 
solidaires entre artistes et artisans... Mais pour que les artisans 
aient un tel dispositif chez eux, il faudra la garantie d'un industriel 
qui en fera homologuer une version !
Pour gagner cela, il nous faut faire encore un petit bout de chemin...

  Vasco de Gama dont le navire subissait un séisme sous-marin dit à son 
équipage : "Ne craignez rien, c'est la mer qui tremble devant nous".

Bien solidairement.
Richard.